Lauréates des éditions précédentes : que sont-elles devenues ?

 

« Créatrices d’Avenir a apporté de la visibilité et de la reconnaissance à mon entreprise » Faustine Zanetta-Monti, dirigeante d’Al Di Sopra

 

Al Di Sopra Production est une société de production audiovisuelle qui produit des documentaires, des programmes courts, de la fiction, et qui a créé depuis l’été 2014 une branche spécialisée dans la production de contenus corporate et publicitaires.


Lors de la remise du « Prix du Jury » en 2014 à Faustine Zanetta-Monti, dirgeante d’Al Di Sopra, son entreprise comptait 3 salariés et un stagiaire. Aujourd’hui, l’équipe réunit 4 salariés et travaille au quotidien avec de nombreux collaborateurs (réalisateurs, auteurs, techniciens…).


Les projets d’Al Di Sopra ? Développer plusieurs documentaires d’Histoire et de Société, réaliser une série courte pour Arte, mettre l’accent sur sa branche corporate et approfondir un axe « nouveaux médias » pour proposer des projets innovants à ses clients !


Le message de Faustine Zanetta-Monti pour les jeunes dirigeantes qui se lancent : « Croyez en vous et en votre projet ! Entourez-vous et surtout foncez... »


Pour plus d’infos sur Al Di Sopra : www.aldisopra.com


_________________
 

 

« Créatrices d’avenir a été un formidable tremplin. Outre la récompense financière qui est toujours bienvenue dans une start-up, ce prix nous a donné un vrai coup de pouce dans nos démarches. Il a agi comme une vraie garantie de sérieux et de crédibilité auprès de nos futurs clients. Il est toujours important de voir que des gens nous font confiance » Coline Debayle, dirigeante d’Artips

 

Artips, c’est une dose d’art au quotidien. Trois fois par semaine, une newsletter décalée et mémorable à propos d’une œuvre d’art, à lire en une minute seulement, est envoyée gratuitement, par email, À travers un format court et volontairement ludique, Artips souhaite rendre l’art et son histoire plus accessibles en termes de contenu et de mobilité.

 

Lors de la remise du « Prix Innovation » en 2014, Coline Debayle, dirigeante d’Artips, était entourée de 2 salariés en CDI. Depuis, ils sont 5 avec le recrutement d’une responsable des rédacteurs et d’un développeur afin de créer une application mobile « Les 10 secrets de… » qui proposera prochainement les 10 meilleurs secrets de chaque musée ou exposition en France (toujours sur un ton ludique et décalé), et des modules d’e-learning pour apprendre l’histoire de l’art de manière simple et originale.

 

De nouveaux partenariats avec de grands musées comme le Louvre ont été développés par la start-up et une campagne de financement participatif pour le développement de l’application mobile a été réalisée avec succès. Artips a par ailleurs été sélectionné par le French American Lab pour participer à un programme d’accélération à New-York. Son souhait : se développer rapidement à l’étranger. 

 

Le message de Coline Debayle pour les jeunes dirigeantes qui se lancent : « C’est normal d’avoir peur lorsqu’on se lance. Si on n’a pas peur, c’est qu’on ne prend pas assez de risques. »  

 

Pour plus d’infos sur Artips : www.artips.fr

 

_________________

 

 

 « Le prix Créatrices d'Avenir nous a aidé à formaliser nos idées, parler de notre projet de façon percutante et synthétique. Nous avons aimé les échanges que nous avons eus avec les autres participantes, qui nous ont impressionnées. Ce prix rassemble de beaux projets et des personnalités exceptionnelles. », Bérangère Florin, co-dirigeante du Vélo Voyageur

 

Le Vélo Voyageur est une agence de voyage à vélo qui propose sur son site internet des séjours clé-en-main pour découvrir les régions de France et ailleurs à bicyclette, en suivant son propre rythme. Les formules comprennent l'hébergement, la location du vélo, un itinéraire testé et décrit dans le détail, le transport de bagages, la documentation touristique et une assistance téléphonique. Elles s'adressent à tous les publics, enfants compris !

 

Lors de la remise du « Prix de l’Innovation durable et responsable » en 2011 à Eugénie Triebel et Bérangère Florin, co-dirigeantes du Vélo Voyageur, leur entreprise comptait 4 salariés et réalisait 80 000 € de chiffres d’affaires. Aujourd’hui, l’équipe est toujours à 4 mais les rôles ont changé avec le choix de se concentrer sur la clientèle individuelle. Le Vélo Voyageur a étoffé son offre dans le Val de Loire et la Côte Atlantique et a développé de nouvelles destinations en France, en Espagne et en Croatie. La clientèle s’est diversifiée grâce à une version multilingue du site internet. Au français et à l'anglais, ce sont ajoutés l'allemand et le néerlandais.

 

Les projets du Vélo Voyageur ? Continuer de développer de nouvelles destinations tout en proposant des formules toujours plus adaptées à chaque public, familles, couples ou groupes d'amis. 

 

Le message de Bérangère Florin pour les jeunes dirigeantes qui se lancent : « Faîtes-vous confiance mais restez à l'écoute, surtout de vos clients. Ce sont eux qui vous feront grandir ! »

 

Pour plus d’infos sur Le Vélo Voyageur : www.levelovoyageur.com

 

_________________

 

 

« Créatrices d’Avenir m’a apportée de la confiance et de la persévérance pour continuer de développer mon entreprise. Remporter le concours m’a permis un rayonnement dans la presse, un confort de trésorerie et des investissements rendus possibles », Ariette Frangi, dirigeante d’Elicci

 

Elicci propose au futur défunt ou à sa famille de choisir morceaux de musique et instrumentistes ou chanteurs, pour personnaliser au mieux la cérémonie d’obsèques : chanteurs, cordes, cuivres, guitare, flûtes, cornemuses, harpes... de nombreuses associations sont possibles. Elicci s’efforce de créer des cérémonies uniques et fidèles à l'histoire de chaque famille. 

 

Lors de la remise du « Prix TPE » en 2014 à Ariette Frangi, dirigeante d’Elicci, son entreprise implantée uniquement en Ile-de-France travaillait avec un réseau de 50 musiciens et 5 pompes funèbres partenaires. Depuis, Elicci a multiplié par deux son chiffres d’affaires, compte une quinzaine de partenaires supplémentaires, une seconde antenne en Midi-Pyrénées et 2 réseaux de musiciens totalisant 140 musiciens environ.

 

Les projets d’Elicci ? Créer une association avec d'autres femmes dans le funéraire pour réaliser des opérations de communications groupées auprès des particuliers, ouvrir une troisième antenne dans le Nord et sortir une nouvelle version de son site internet !

 

Le message d’Ariette Frangi pour les jeunes dirigeantes qui se lancent : « Aimez les surprises, y compris les mauvaises, ce sont les problèmes que vous rencontrerez qui vous amèneront à vous surpasser dans la créativité pour les résoudre. »

 

Pour plus d’infos sur Elicci : www.elicci.fr 


_________________

 

 

« Etre lauréate de Créatrices d’Avenir en 2013 a été un immense tremplin pour Freesia. Nos interlocuteurs mesurent la portée de notre projet et nous accordent d’autant plus de crédibilité en sachant que nous avons remporté ce concours, dont la qualité du jury et des candidates ne sont plus à prouver. Le prix Créatrices d’Avenir trône ainsi dans nos locaux comme un précieux trophée qui nous rappelle que l’avenir est devant nous ! » Clémence Souquet, dirigeante de Freesia.

 

Freesia est une entreprise sociale qui propose, dans les maisons de retraite, des soins esthétiques et de coiffure dédiés aux personnes âgées dépendantes. A travers la « socio­beauté », Freesia participe au bien­-être des seniors, parfois atteints dans leur intégrité physique et/psychique, par l'esthétique et la coiffure. Pour les 80% des femmes vivant dans ces maisons, rester belles, c’est rester dignes !

 

Lors de la remise du « Prix du Développement durable et ESS » en 2013, l’équipe de Clémence Souquet, dirigeante de Freesia, se composait de 7 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 150 000 €. Depuis, le développement en flèche de l’activité (+ 20% en moyenne de chiffre d’affaires entre 2013 et 2015) a nécessité le recrutement de 5 collaborateurs supplémentaires. Freesia a noué des partenariats stratégiques avec des CFA, missions locales et écoles de gestion pour renforcer son équipe et disposer d’un vivier permanent de candidatures. En 2014, une réelle politique de formation à la socio-beauté en EHPAD a été mise en place afin d’accompagner cette dynamique de recrutement et pérenniser la stabilité de l’équipe.

 

Freesia a reçu l'agrément qualité du Ministère de la Santé et du Travail qui fait d’elle aujourd’hui la seule entreprise à proposer un package beauté avec des soins déductibles des impôts. L’entreprise dispose de 20 espaces beauté en Ile-de-France dans les maisons de retraite publiques, associatives ou privées.

 

Les projets de Freesia ? Recruter un responsable commercial d’exploitation afin d’optimiser la coordination et les futures ouvertures de son réseau d’espaces beauté, et créer un fonds de dotation afin d’appliquer une politique de gratuité sur critères sociaux et pouvoir offrir à tous l’opportunité d’un moment de bien-être.

 

Le message de Clémence Souquet pour les jeunes dirigeantes qui se lancent : « N’hésitez pas à participer à des concours et favorisez l’interaction avec d’autres entrepreneurs en rejoignant des réseaux. Le partage d’expérience aide à avancer ! »

 

Pour plus d’infos sur Freesia : www.freesia.fr

 

 

 

Please reload

Portraits de créatrices

Marlène Schiappa, marraine de la 10e édition de « Créatrices d’Avenir »

22/06/2020

1/10
Please reload

Posts récents
Please reload

Créatrices d'Avenir est organisé par Initiative Ile-de-France

 

Pour toute information :

contact@creatricesdavenir.com

01 44 90 87 00